Coopoly - Logo
REZ
REZ
Prix membre: 10,99$ (qu'est-ce que c'est?)
Prix régulier: 10,99$
   (Quantité: 1)
Disponibilité:
Ebook en format EPUB. Disponible pour téléchargement immédiat après la commande.
Éditeur:
Third Editions
Protection:
Filigrane
Année de parution:
2018
ISBN-13: 9782377840298
Description:
<b>Un retour complet et détaillé sur la création d'un jeu vidéo : REZ !</b><br><br>Lorsque l’on évoque Rez, toutes sortes d’idées viennent en tête : un jeu inclassable en avance sur son temps, un rail shooter musical, ou encore le nom de son créateur, Tetsuya Mizuguchi. Pour ce dernier, on peut parler de « père », tant Mizuguchi entretient un rapport passionnel avec le jeu vidéo et ses créations. Et comme un enfant, Rez ne cesse de grandir et d’évoluer. <br><br><b>Le cinquième numéro d'un recueil unique qui retrace la genèse du jeu vidéo <i>Rez</i>. A mettre entre les mains de tous les fans du genre !</b><br><br>EXTRAIT<br><br>Répondant à divers noms de code durant son élaboration (<i>K-Project</i> en référence à Kandinsky, <i>Project Eden</i>, <i>Vibes</i>), la production de <i>Rez</i> sur Dreamcast (déjà en gestation depuis quelques mois et qui durera en tout trois ans) est officiellement lancée. L’équipe d’UGA est éclectique et fraîche. Mizuguchi réunit novices et staff expérimenté. D’un côté, un <i>VJ</i> (video jockey) aimant clubber et n’ayant jamais élaboré de jeu vidéo, Jun Kobayashi, est propulsé réalisateur. De l’autre, des anciens de la récemment dissoute Team Andromeda (à l’origine de la saga <i>Panzer Dragoon</i>) prennent place. Parmi les techniciens et les designers, l’Américain Jake Kazdal fait partie de l’équipe. Il est le premier artiste <i>gaijin</i> (un « étranger ») engagé au Japon chez SEGA. L’ambiance est bonne, la moyenne d’âge oscille entre les vingt-cinq et trente-cinq ans. Mizuguchi sait ce qu’il veut : reproduire les sentiments éprouvés lors de ses parties de <i>Xevious</i>, de <i>Xenon 2</i> et de sa révélation à Zurich. Il souhaite marier le jeu et la musique, plus encore que dans <i>Space Channel 5</i>. Cette fois-ci, le joueur pourra créer sa propre mélodie grâce aux bruitages provoqués en touchant les ennemis. Le jeu doit permettre de goûter à la synesthésie, en mélangeant les sens, en associant les sons et les couleurs. Le rythme est censé mener à la transe, à partir du fameux principe d’action-réaction, base de l’interactivité du jeu vidéo.<br><br>À PROPOS DE L'AUTEUR<br><br>Adepte de pseudonymes multiples, <b>Vivi</b> aime rester mystérieuse. Elle participe à l’aventure Console Syndrome en écrivant des articles divers et variés sur feu le site du même nom. Toujours curieuse de jeux obscurs ou oubliés, un brin monomaniaque, elle préfère largement rédiger de nouveaux papiers pour Third Editions à écrire sa bio ! Ben oui, c’est plus intéressant !