Coopoly - Logo
Fin du leadership américain ? : l'état du monde 2020
Fin du leadership américain ? : l'état du monde 2020
Prix membre: 25,49$ (qu'est-ce que c'est?)
Prix régulier: 29,95$
Les membres économisent: 4,46$ (15%)
Quantité:
Disponibilité:
Présentement en commande, expédié dès réception
Éditeur:
La Decouverte
Année de parution:
2019
ISBN-13: 9782348045653
ISBN-10: 2348045656
Description:
En 1945 : les Etats-Unis paraissaient imbattables. Détenteurs exclusifs de l'arme atomique jusqu'en 1949, ils semblaient dominer totalement, tandis que le plan Marshall, puis la création de l'OTAN leur conféraient le rôle de conducteur. Le géant d'outre-Atlantique contrôlait alors le quart du commerce mondial et produisait la moitié de ce qu'il consommait. La mutation que connut ensuite l'aventure hégémonique fut rude et se fit en trois temps : les registres de puissance se diversifièrent peu à peu, la puissance militaire perdit de son efficacité et la mondialisation brouilla définitivement les pistes.
On distingue six phases depuis 1945 : un système quasi hégémonique jusqu'en 1949 ; un système d'hégémonie partagée et conflictuelle l'opposant à l'URSS, de 1949 à 1967 ; un système d'hégémonie de cogérance qui persista jusqu'à l'effondrement de l'URSS en 1991 ; un système unipolaire donnant l'illusion d'une hégémonie parfaite, de 1991 à 1995, dont la brièveté révèle la fragilité ; un système apolaire, mais restant dominé par les Etats-Unis jusqu'en 2016 ; un système fragmenté par une importante dynamique nationaliste, depuis 2016 et notamment l'élection de Donald Trump.
L'état du monde 2020 s'ouvre ainsi sur une première partie historique (du XIXe siècle à nos jours), montrant la complexité de l'invention hégémonique américaine, comme sa fragilité croissante. Dans une deuxième partie, on verra comment elle a pu s'exercer, et s'exerce peut-être encore, dans les secteurs qui en relèvent. Enfin, une troisième partie permettra de comprendre comment la crise qui l'affecte remet en cause la politique étrangère américaine.