Coopoly - Logo
Les fables canadiennes de Jules Verne
Prévisualiser ce livre
Les fables canadiennes de Jules Verne
Prix membre: 23,99$ (qu'est-ce que c'est?)
Prix régulier: 23,99$
   (Quantité: 1)
Disponibilité:
Ebook en format PDF. Disponible pour téléchargement immédiat après la commande.
Éditeur:
Les Presses de l'Université d'Ottawa
Protection:
Format ouvert - aucune protection
Année de parution:
2018
ISBN-13: 9782760326798
Description:
En trois décennies, du début des années 1870 au

tournant du XXe siècle, Jules Verne écrit trois romans

couvrant plus d’un demi-siècle d’histoire canadienne. <div><br>

</div>

<div>Si ce triptyque peut être saisi dans le processus global

de la création vernienne, il forme en même temps une

entité à part entière, un formidable révélateur de la

place du Canada et du Québec en France. Cette place

est relative : elle dépend beaucoup de ses interactions

avec l’Angleterre et les États-Unis. </div>

<div><br>

</div>

<div>Plusieurs oeuvres de Verne, depuis <i>Les Aventures du

Capitaine Hatteras</i>, publiées au milieu des années 1860,

s’attachent à comparer les réactions de personnages

anglais et américains. Il en ressort in fine une rivalité des

deux pays, comme dans les romans canadiens <i>Le Pays

des fourrures</i> (1872-1873) et <i>Famille-Sans-Nom</i> (1889).

Le conflit anglo-américain explique les connivences

entre Canadiens français et Américains, dont font état

ces deux romans. </div>

<div><br>

</div>

<div>Or, à la fin de sa vie, Verne remanie ce système

d’alliance. Dans<i> Le Volcan d’or</i>, rédigé en 1899-1900,

les relations vont diamétralement changer : Canadiens

français et anglais, tous honnêtes gens en quête

de l’or du Klondike, s’unissent contre des Américains

originaires du Texas, délinquants notoires et redoutés. </div>

<div><br>

</div>

<div>Comment analyser ce retournement ? Quelle clé

offre-t-il pour comprendre, à une plus vaste échelle,

les images du Canada et du Québec qui prévaudront

dès lors en France ?</div>Over the course of three decades—from the early

1870s to the turn of the 20th century—Jules Verne

wrote three novels covering more than half a century

of Canadian history. <div><br>

</div>

<div>While this triptych is undoubtedly located within the

Vernian corpus, it nevertheless constitutes a body of

work in its own right, a powerful testimony to the place

that Canada and Quebec occupied in France. This place

was relative, however, dependent on interactions with

England and the United States. </div>

<div><br>

</div>

<div>Several of Verne’s works beginning with the publication

of <i>The Adventures of Captain Hatteras</i> in the mid-1860s

compare English and American characters. Ultimately,

the rivalry that emerges between the two countries is

further developed in the Canadian novels<i> The Fur

Country</i> (1872–1873) and <i>Family Without a Name</i>

(1889). The Anglo-American conflict explains the

affinities between French Canadians and Americans

present in both novels. </div>

<div><br>

</div>

<div>Toward the end of his life, however, Verne revisits this

alliance. In <i>The Golden Volcano</i>, written in 1899–1900,

those relations change diametrically: French and

English Canadians, all honest people in search of

Klondike gold, unite against the Texans, notorious

and feared delinquents. </div>

<div><br>

</div>

<div>How is this reversal to be understood? What clues does

it offer for understanding of the depictions of Canada

and Quebec that prevail henceforth in France on a

broader scale?</div>
Aperçu du livre
   (Quantité: 1)