Coopoly - Logo
La France est morte, vive la France
La France est morte, vive la France
Prix membre: 11,99$ (qu'est-ce que c'est?)
Prix régulier: 11,99$
   (Quantité: 1)
Disponibilité:
Ebook en format EPUB. Disponible pour téléchargement immédiat après la commande.
Éditeur:
Editions Marie B
Protection:
Filigrane
Année de parution:
2017
ISBN-13: 9791093576152
Description:
<b>Depuis près de 40 ans, la France s’enfonce dans une crise multiforme, aujourd’hui approfondie par le terrorisme et la montée du radicalisme politique et religieux. Comment en est-on arrivé là et surtout comment en sortir ?</b><br/><br/>Partant d’une analyse décapante de la situation actuelle, le présent ouvrage expose les contours d’un projet politique de réconciliation pour la France du 21e siècle. Réconciliation entre nous d’abord, pour dépasser les injustices et les fractures visibles et invisibles qui déchirent la société française. Réconciliation avec nous-mêmes ensuite, pour dépasser la schizophrénie propre à notre époque, qui aiguise les contradictions entre le producteur, le consommateur, le citoyen et l’habitant de l’écosphère qui cohabitent en chacun d’entre nous. Réconciliation avec le monde enfin pour dépasser la peur de l'avenir qui paralyse le pays, faire de nouveau entendre une voix singulière dans le concert des nations, et proposer une voie originale vers une mondialisation plus durable et plus fraternelle. Ce livre s'adresse à tous les démocrates-révolutionnaires, celles et ceux qui croient encore en un projet français et qui, refusant toute violence, aspirent néanmoins à une transformation radicale de la société.<b><br/></b><b><br/></b><b>Un essai politique édifiant à mettre entre toutes les mains</b><br/><br/>EXTRAIT<br/><br/>Secteur public contre secteur privé, employeur contre employé, Français de souche contre Français de branchage, jeune contre vieux, élite contre peuple, inclus contre exclu, urbain contre rural, croyant contre athée… Nos différences sont devenues des barrières, et nous nous sommes habitués à voir l’autre tantôt comme le responsable malveillant de nos problèmes, tantôt comme un moyen parmi d’autres de parvenir à nos fins, tantôt comme un obstacle de plus dans l’embouteillage général…<br/>Cette guerre de tous contre tous puise à plusieurs sources qui s’autoalimentent sans fin.<br/>La première de ces sources est intime. C’est notre mal-être profond qui s’exprime en violence quotidienne, verbale ou physique, matérielle ou symbolique. C’est le désamour de soi qui s’épanche dans les relations sociales en désamour de l’autre.<br/>La deuxième de ces sources est éducative. Elle nous renvoie aux valeurs collectives que nous entretenons et transmettons. En effet, dès le plus jeune âge, cœurs et esprits sont aiguisés vers la concurrence et la compétition ; la réussite des uns tire tout son prix de l’échec des autres. Et la quête d’un rapport aux autres juste pèse bien peu face au culte de l’argent facile et face à l’indulgence – voire l’admiration – pour le contournement des règles et des lois.<br/>La troisième source est proprement politique. Elle concerne d’une part la répartition du pouvoir, de la richesse, de l’effort, en un mot la justice (ou plutôt l’injustice) de notre société.<br/><br/>À PROPOS DE L'AUTEUR<br/><br/>Tunisien et Breton par son père, Guadeloupéen et Anglais par sa mère, Karim Mahmoud-Vintam est diplômé de Sciences Po Paris, titulaire d'un DEA (sociologie) et d'un MBA (ESSEC). Il a également étudié à Cambridge (Angleterre) et à Cornell University (Etats-Unis). Pendant plusieurs années, il fut conseiller de grands élus (le Président du Grand Lyon, puis le Président de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture). Il a aussi enseigné la géopolitique et l'histoire des idées politiques à l'Institut d'Etudes Politiques de Lyon et à l'Institut Catholique de Paris. En 2007, il fonde le mouvement civique et pédagogique des Cités d'Or, dont il est le délégué général depuis 2012. L'auteur vit à Lyon. <br/><br/>CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE<br/><br/><i>Un livre hors du commun écrit par un caractère hors série</i> - Alexandre Jardin