Coopoly - Logo
Mein Kampf
Mein Kampf
Prix membre: 4,99$ (qu'est-ce que c'est?)
Prix régulier: 4,99$
   (Quantité: 1)
Disponibilité:
Ebook en format EPUB. Disponible pour téléchargement immédiat après la commande.
Éditeur:
A verba futuroruM
Protection:
Filigrane
Année de parution:
2017
ISBN-13: 9782369551201
Description:
<b>Le manifeste politique d'Hitler, véritable programme de la fureur nazie.</b><br/><br/>L'auteur que nous ne prendrons pas la peine de présenter, est ouvertement antisémite, antifrançais, antislavetzyganehomosexuel, antidémocraterépublicaincommuniste, il est anti tout ce qui peut donner une richesse à une société moderne, antidiversité, antihumanisme. Et pourtant, nous publions son livre. Pourquoi ?<br/>Car rarement dans l'histoire, un homme politique a poussé son programme jusqu'à la réalité à ce point.<br/>L'horreur était marquée dans l'encre avant de l'être dans la chair, et personne ne l'a vue ou personne n'a voulu la voir, préférant tourner la tête ou se boucher le nez, laissant aux hommes de mains le pouvoir d'exprimer cette possible haine infuse dans chacun de nos cervaux reptiliens, ce règne animal caché de la loi du plus fort, se camouflant derrière des doctrines économiques ou pire derrière des non-dits religieux.<br/>Nous connaissons en millions de victimes le résultat de cet aveuglement.<br/>Aujourd'hui, en cette année d'élections françaises, après quelques exemples au-delà de nos rives atlantiques, il nous est apparu essentiel de rappeler une vérité : l'Histoire est cyclique et il est toujours plus facile de détruire que de construire.<br/><br/><b>En cette période marquée par le scepticisme et le repli nationaliste, voici un document historique à lire et à analyser, afin d'éviter de répéter l'Histoire...</b><br/><br/>EXTRAIT<br/><br/>Si l’on avait, au début et au cours de la guerre, tenu une seule fois douze ou quinze mille de ces Hébreux corrupteurs du peuple sous les gaz empoisonnés que des centaines de milliers de nos meilleurs travailleurs allemands de toute origine et de toutes professions ont dû endurer sur le front, le sacrifice de millions d’hommes n’eût pas été vain. Au contraire, si l’on s’était débarrassé à temps de ces quelques douze mille coquins, on aurait peut-être sauvé l’existence d’un million de bons et braves Allemands pleins d’avenir.